Tous les articles

La vie des intégrateurs
Chapitre II : la partie immergée de l’iceberg

Par Eric Le Bihan

N’est-il pas frustrant que l’essentiel du travail d’un intégrateur passe inaperçu ? Qu’on s’arrête à l’aspect visuel sans comprendre plus comment fonctionne la machine ? Il est certainement agréable de reprendre un code bien formé quand on est intégrateur ou développeur, mais la plupart des personnes s’en tient uniquement à l’aspect graphique, du moment que l’intégration est fidèle à la maquette peu importe ce qu’il y a derrière. Malgré tout cet acharnement à peaufiner votre travail et à argumenter pour les choix à adopter, pas grand chose ne distingue votre travail minutieux de celui d’un vulgaire tâcheron aux yeux du commun des mortels.

Ce que vous ne faites pas (liste non exhaustive) :

- ne pas mettre de doctype à votre page,
- inclure une autre page html dans votre page html (doctype, balises html, head et body dans la première balise body)
- mal fermer vos balises ou ne pas fermer vos balises,
- faire vos structures de page en tableau,
- générer du contenu en javascript,
- faire du javascript intrusif,
- mélanger structure, styles et scripts,
- mettre des images de contenu en background (sans aucun texte alternatif),
- ne jamais valider votre code avec le validateur W3C

Il est facile de reprendre chacun de vos arguments et bonnes pratiques pour vous démontrer qu’elles n’ont aucune raison d’être :

- javascript non intrusif : avec 0,5% d’utilisateur sans javascript, ce n’est pas la peine de s’attarder là dessus, on fait au plus simple,
- maintenance facilitée par la séparation de la forme et du contenu : les pages sont refaites si souvent qu’on fait peu de maintenance sur les pages existantes,
- code léger : maintenant tout le monde a le haut débit, donc on peut faire des pages de 500ko,
- alternative à flash : t’as vu les stats ? Flash est présent à 98%  !

Il faut savoir que le plus souvent bien coder ne prends pas plus de temps que coder « à l’arrache », quand on a pris l’habitude ça devient vite une seconde nature. Du coup on devient vite exigeant, on fait la moue quand on doit reprendre un code moyen voire franchement dégueulasse. La tentation est grande de tout vouloir refaire, et si le temps est compté, il faut ronger son frein et exécuter ce travail peu valorisant en espérant qu’on ne sera jamais cité comme intégrateur sur ce projet.

L’avantage pour certains et l’inconvénient pour d’autres, est que quelque soit la qualité de votre code, le résultat restera correct dans le navigateur de l’internaute. On est loin du X(HT)ML…

Article rédigé par , publié le dans la catégorie Front-end. Vous pouvez suivre les commentaires de cet article en utilisant le flux RSS dédié. Les commentaires sont fermés sur cet article.

16 commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article

Oh comme c’est vrai, parfois je me demande même si on comprends ce que je raconte quand je parle de standard, de non intrusion, de bannir les tableaux…

Par contre un argument qui fait souvent mouche auprès de mes clients c’est le fait que de préférer le javascript au flash permet aux ITs de rajouter rapidement une ligne, un champ sans faire passer un intégrateur ou un flasheur.

De même quand il veulent utiliser des contrôles différents de ceux habituels, une simple classe sur un select ou des radios permet de faire le remplacement => gestion classique de formulaire avec un aspect flashy (comme ils disent).

Enfin, soit, bon article, ça permet de se rappeler qu’on est pas seul dans le cas…

Le 07 oct. 2008 à 13h21 par he8us

« il faut ronger son frein et exécuter ce travail peu valorisant en espérant qu’on ne sera jamais cité comme intégrateur sur ce projet »

C’est exactement ça malheureusement, mais finalement moi je sais que ce que je fais est bien, et ça me satisfait. Même si, bien évidemment, je préfèrerais avoir en plus une reconnaissance plus grande.

Une petite requête au passage, pourriez vous faire un article sur « Comment aborder l’intégration d’un email » car ça devient presque une phobie pour moi, je suis sûr que je fais toujours les mêmes erreurs quand je découpe l’email. D’ailleurs c’est le seul moment où j’arrive au boulot avec les pieds de plomb, quand je sais que j’aurai un email à découper.

Merci d’avance

Le 09 oct. 2008 à 09h47 par Chris

Bonjour Chris, il existe déjà de nombreuses ressources à ce sujet, en voici quelques unes :

Campaign Monitor est une mine d’informations (en anglais). Ils proposent également différents services payants (tests de rendu, suivi de campagne, etc.).

Un article récent sur Pompage.net à ce sujet : http://www.pompage.net/pompe/email-html/

Et un autre, plus ancien : http://www.pompage.net/pompe/emails-html-dompter-la-bete/

Ces liens sont certainement passés dans notre flux RSS de veille :-)
http://www.lesintegristes.net/veille/

Le 09 oct. 2008 à 12h14 par Pierre Bertet

Bonjour Pierre,

Merci pour les liens, et la réponse !

J’avais déjà vu la plupart de ces liens, et c’est vrai que j’ai toujours un onglet ouvert avec les CSS supportés dans les emails (Campaign Monitor), mais même avec ça j’arrive à faire des erreurs (cela vient de moi évidemment).

En tout cas encore bravo, le personnage de l’intégrateur est bien cerné.

Le 09 oct. 2008 à 14h46 par Chris

Bonjour Eric, et bonjour Pierre,

Ce nouvel article sur la saga de « l’intégriste » s’étoffe encore merveilleusement; donc pour une fois, je viens enfin féliciter son auteur (et l’équipe du blog).

Maintenant je viens surtout en profiter pour ajouter mon chapitre d’une ligne :D à notre saga de « l’intégriste ».
Généralement, lors de l’intégration d’une page, la politique du client est de réaliser son travail en wysiwyg, en excluant les difficultés ou standard du métier le plus vite possible (export photoshop, si si je vous le jure. Ha !!! vous vous avez connu ça de certain ^^).

Votre client (hiérarchie ou autre) sera néanmoins surement prêt à vous écouter concernant votre importance de bien réaliser votre tache, si vous lui exposer cela sous l’aspect sous lequel un client-entrepreneur voit son projet : celui de l’argent.
Son désir était de réaliser une page avec des solutions faciles (dont peu couteuses) à mettre en places ? Alors présentez lui rapidement les gains qui peuvent être effectuer avec un travail parfois un peu plus longs (si bien coder n’est pas encore facile pour vous comme pour moi).
Gagner plus d’argent d’une façon ou d’une autre intéresse très souvent nos clients, pdg, … Si prendre 1H de plus permet de toucher les 2% d’acheteurs potentiels de votre site qui n’ont pas flash, ou les 0, 5% sans JS qui pourront grâce à vous cliquer sur une pub du site (qu’il n’avai pas avant accès) afin que cela rapporte au final ne serait-ce que 500€ de plus dans l’année je pense que votre client pourra comprendre qu’il aura rentabiliser son heure payé supplémentaire.
Sinon mentionner les questions de gain de maintenance, d’intercompatibilité des navigateurs ce qui pour le client signifie plus de visibilité de sa page, … a vous de trouver les raisons sous son aspect pécuniers, je suis pas fortiche pour ça.

J’avoue ne pas expliquer le plus simplement, et structuré, au monde mais je pense que c’est un élément que tous avons a garder en tête :
« afin être plus respectueux des normes de notre part, pour plus de confort pour certains (visiteurs-acheteurs…), c’est rappeler comment ça peut rapporter plus pour d’autres (votre boite, clients, chef a qui vous rappelerez cb vous lui avez rapporter malgré lui avoir tenu tête, mais lui dites pas ainsi ^^) ».

Concernant la non-reconnaissance que mentionne Chris, ce sentiment est, ou a été, ressenti déjà par tous, et :
- il n’est pas prêt de s’envoler, même avec un toujours meilleur travail.
- il est propre à notre nature d’autodidacte de nombreux d’entre nous que l’on ne reconnaisse pas trop notre travail (quel rapport ? mon avis a un prochain commentaire vu l’heure de ce commentaire, sinon demain je vais mal fermer mes balises ^^)

voila c’était « mon » chapitre d’une ligne … :-) qui est à prendre avec des pincettes (car peut etre trop personnel sur le vécu)

P.S : salut Gafour, j’attends, et à mon avis pas le seul, ton article sur la position de l’intégrateur dans l’organigramme d’une société, et ses rôles.

Le 10 oct. 2008 à 02h23 par Stéphane - NèvaR

MERCI

on ce sent moins seul à la lecture de ce post.

Maintenant, on demande tout et n’importe quoi.

Oui, dans 90% des cas, on peut faire ce qui est demandé, MAIS celà ce fait malheureusement au détriments des normes, des usages, des habitudes du surfeur, des moteurs de recherches.

Là, j’éxplique en long et en largeà une certaine personne pourquoi son projet de site est, mal pensée.
Il veut tout SUR une page, l’appel du contenu ce faisant via ajax :/ bref, c’est la merde xd, car tout le site est en JS intrusif

L’idée de lister les avantages et inconviénants de l’usage abusif de javascript, du flash pour un menu, …
j’adhère :)

Le 09 déc. 2008 à 12h31 par bemawi

Bonjour a tout le monde,
je viens de decouvrire ce site en cherchant les reponds sur codage html css. J’avoue que parmis vous je suis un amateur car je suis avant tout graphiste et web designer et l’integration html (ou xhtml) je fait pas souvent. Cependant recement j’ai enfin trouve le temps et je suis en train de refaire mon site internet (pour l’instant la majorite n’existe pas, mais ici fin avril ca sera complete).
Pourquoi j’en parle – il y a peut temps que un « profesionel » du creation du web m’as dit que mes designes est impossible de faire en xhtml+css. Donc je me suis decide de essayer passer au xhtml… J’ai lu plusieurs articles et forums sur avantages et inconveniantes … j’ai recherche les elementes inconues et les normes… Finalement j’ai arrive a valider mes pages pour XHTML 1.0 Transitional, mais pour valider la version strict il reste probleme avec integration du flash.

Oui je sais vous n’etez pas fans de flash, mais je l’utilise en generale pour faire les animations ou « photo-galeries » et mes sites sontpleinement functionelles meme sans flash.

Pouriez vous m’expliquer comment est possible d’integrer un flash de faconne valide dans xhtml?

J’ai demande a mes amis qui font les sites (meme le « pro »), mais finalement j’ai trouve que ils embete meme pas valider les pages qui font… donc ils m’ont regarde bizarrement en me demandant pourquoi ca m’interese quand s’afiche correctement…

Merci beaucoup pour aide

Le 09 avr. 2009 à 21h03 par Regina

j’ai regadre, mais la version officielle qui propose Dreamweaver est invalide meme en XHTML 1.0 Transitional, j’ai reussi finalement trouver une facone qui passe mais il passe toujours pas en strict. Je vais re-regarde le lien que tu m’as envoye, peut etre je tombe sur l’autres choses.
Merci

Le 09 avr. 2009 à 22h16 par Regina

Regina

Oo n’utilises pas des applications à générer du code bêtement.

Perso, je suis partisan du simple traitement de texte.
Seul le traitement de texte (pas une merde à la « office », je parle plus d’un truc à la kate, gedit, vim, notepad++, …) te permettra de faire un code « propre » et valide.

ensuite, tu peux foutre ton flash dans dans des

Et pour ton « professionnel » de création du web :
>> il y a peut temps que un “profesionel” du creation du web m’as dit que mes designes est impossible de faire en xhtml+css
je dis archi faux, on peux tout faire avec css et (x)html, mais avec certains design, ça veut dire faire de la surcharge \o/ et perdre du temps à le faire.

Le 10 avr. 2009 à 08h03 par bemawi

Oo et bhe c’est quoi ça !

la balise est
object
/object
en mettant les bons signes avant après

Le 10 avr. 2009 à 08h06 par bemawi

Bemawi
Je ne suis pas d’acorde que on ne peut pas faire une code valide en wisivig. A part le probleme avec les flash, mon code est bien valide sans probleme. Mais s’est vrais que j’utilise d’avantaqe Dreamweaver dans le mode code. En fait je l’utilise pour 2 raisont – j’utilise Adobe CS3 Proffesional et donc s’est pour moi plus naturel, et surtout je ne me rapelle pas les tags et parrametres et ici s’est facile. Mais se n’est pas « betement » (en tout cas j’esseye de le faire inteligement, mais simplement).
Comme j’ai dit je ne suis pas integrateur, je suis graficte du temps en temps en obligation d’integrer car les vrais intergateurs chez nous* sont rares (et les bons sont chers). En fait je connais aucun.
Pour ca je me suis permis poser la question ici.

Cependant quand je fait qch. je veux le faire bien, pour ca j’esseie de integrer le code correctement. Bien que mes webs sont simplistes parraport vos travaux au niveaux de fonctionement, je suis capable de faire les visuels interesants.

*(pour bien comprendre je ne suis pas francaise mais tcheque)

Le 10 avr. 2009 à 10h08 par Regina

pour ça que je te recommande d’ouvrir avec un simple éditeur :)

globalement, tu peux réduire de 5 à 50% du code généré par dreamweaver.

Sachant que sur une page à 200 ko, tu peux la mettre à 100 ko, je te laisse imaginer le temps d’affichage gagné si ton serveur à une bande limité à 100 ko/s.
Multiplie ce temps par le nombre de visiteurs.

J’ai oui dire qu’un projet d’hébergement 100% gratuit et sans pub va peut être voir le jour. La seul condition serais des pages de moins de 10ko.

C’est pas pour etre méchant hein :) juste que voilà, ça fait froid dans le dos tout ce gachis de bande ;)

Le 10 avr. 2009 à 18h36 par bemawi

bemawi:
on a les butes differentes, moi j’ai besoin afficher pas mal des images, animations etc.

En meme temps ma plus grande page de mon nouveau site (sans compter les images externes – je parle do la taille de page html) a moins que 17 kB.

Tu pense que j’ai besoin faire plus legere?

Je ne pense pas. Car en comparant la taille de page avec les tailles d’images ou multimedias 17 kb est rien et je doulbe la taille deja seulement par les elements graphiques de base et avec les flash j’arrive environs a 100 kB avec les galeries a 200 kB.
Bien evidament les flashs load les resources externe, mais c’est pas genant car l’utilisateur pest deja « occupe » par la lecture.

Franchement ca m’embete pas payer 30E / an pour mon domaine et hosting de 1 500 MB. Je prefere avoir la posibilite efficasement presanter mon travail et attirer les clients.

Une page avec une texte pure ne serve pas trop pour un graphiste ;-)

Le 10 avr. 2009 à 20h26 par Regina

Les commentaires sont fermés sur cet article.