Derniers articles

L’intégration web, cette leçon d’humilité

Par Marie Guillaumet

Personne n’a la science infuse. Ni vous, ni moi.

Aucun savoir n’est immuable. Aucune technique n’est pérenne. Aucune pratique n’est parfaite. Le métier d’intégrateur web en particulier est une leçon d’humilité permanente.

Toute bonne pratique doit être discutée. Tout intégrateur doit se remettre en question.

Chaque projet web auquel je contribue est l’occasion d’apprendre des choses qui me servent pour le projet suivant. Chaque nouveau projet me permet d’expérimenter et de perfectionner mon approche du développement front-end. Je n’ai jamais produit deux fois le même code, même sur des sites très similaires. L’évolution technologique est telle que c’est presque impossible.

Les plugins, nos amis qui nous rendent la vie dure…

Par Guillaume Richard

On le sait, jQuery et sa facilité de prise en main ont fait énormément de bien à la communauté.

Via le biais des plugins, tout le monde a pu commencer à faire des effets « wahou » en deux secondes et a pu commencé à vouloir écrire ses propres plugins… Rendons à César ce qui est à César et remercions jQuery pour avoir apporté une idée différente du framework javascript. Dans une discussion future, je me ferai peut-être moins respectueux en évoquant les différents maux que cette librairie a pu apporter.

Stylus et les préprocesseurs CSS (en guise d’introduction)

Par Eric Le Bihan

En préambule je voudrais dire que le but de l’article n’est pas de se poser la question de savoir si les pré-processeurs c’est mal ou pas – il est bien connu que les gens n’aiment pas le changement : il faut en effet 21 jours aux neurotransmetteurs du cerveau humain pour créer une nouvelle connexion entre neurones qui facilitera le changement et ensuite 90 jours pour consolider les nouvelles habitudes. On comprendra donc aisément que de nombreuses personnes souhaitent s’en tenir aux bonnes vieilles CSS qu’ils maîtrisent parfaitement. J’ai d’ailleurs lu pas mal d’articles et de commentaires assez drôles sur le sujet.

Développeur d’intégration « interfaçante » et animée, Le WTF.

Par Guillaume Richard

Pas la peine d’être en constante recherche d’emploi pour s’en apercevoir, un nouveau type de poste tend à prendre la place de notre bon vieux poste d’intégrateur web et comme par magie, tous les intégrateurs deviennent développeur front-end en un coup de cuillère à modification de CV en ligne.

On ne peut les blamer, depuis tant d’année les intégrateurs vivent dans la honte de ne pas avoir « développeur » dans leur titre ainsi que sur leurs cartes de visite, et nos bon vieux amis développeurs de site internet orienté back-office n’ont pas manqué de nous le faire remarquer.

Enfin l’occasion se présente à nous de pouvoir prendre notre revanche sur le reste du monde.