Tous les articles

Les pop-ups sont morts

Par Eric Le Bihan

Certaines pratiques ont la vie dure… La navigation par pop-up à l’intérieur d’un site en est une des plus tenaces.

Pourquoi utiliser des pop-up ?

Le raisonnement que j’entends souvent est : « le contenu n’est pas assez important pour une nouvelle page ». Ce raisonnement aussitôt contredit par des demandes de pop-up de 650px sur 800 px … Pourquoi tant d’acharnement ??!!

Bien sur je ne parle pas des pop-up non sollicitées qui ne méritent même pas qu’on s’y arrête ne serait-ce qu’un instant, les navigateurs tels que Firefox ou Opéra, nous en débarassent sans que nous ne nous en rendions même compte.

Alors que la plupart des sites a abandonné cette habitude d’un autre temps, certains résistent encore et toujours bien que les arguments contre l’utilisation de ces petites fenêtres ne manquent pas :

Ergonomie :

  1. Les utilisateurs en navigant sur leur site préféré ne s’attendent pas à ce que les liens sur lesquels ils cliquent ouvrent une autre fenêtre.
  2. Une pop-up peut passer en dessous de la fenêtre principale si on clique malencontreusement sur cette dernière.
  3. Si une pop-up est ouverte et se trouve sous la fenêtre principale toutes les pages ouvertes dans la popup (si elle n’est pas nommée ou porte le même nom dans toutes les fonctions d’ouverture de la popup) demeureront invisibles pour l’internaute qui croira se trouver en présence de liens non-fonctionnels.

Accessibilité :

  1. L’ouverture d’une pop up perturbe la navigation notamment pour les personnes qui utilisent des aides techniques pour naviguer. En règle générale, l’ouverture d’une nouvelle fenêtre est déstabilisant pour les personnes aveugles.
    Il est de plus impossible de revenir à la page précédente par l’historique du navigateur.
  2. Une popup est ouverte par une fonction javascript, sans js la popup ne s’ouvre pas à moins qu’on prenne le soin d’avoir recours à cette technique (ce qui est loin d’être le cas, le plus souvent) :

<a href="page.htm" onclick="window.open(this.href); return false;">

Il existe d’autres solutions beaucoup plus sympa pour afficher des informations sans changer de page à l’aide de javascripts non-intrusifs (il suffit de regarder les scripts et plugins proposés par des bibliothèques comme jQuery ou script.aculo.us)

Crédibilité :

  1. les pop-up nuisent à l’image du site qui les utilise et donnent une impression générale d’amateurisme.
  2. Les pop-up sont dans la plupart des cas associées à de la pub et bénéficient de moins d’attention de la part des internautes.

Contraintes des navigateurs :

Dans les navigateurs modernes, et ceci pour éviter les abus, il n’est plus possible d’intervenir sur les propriétés des popup (emplacement, redimensionnement, déplacement, etc.)

Conclusion : on ne devrait plus se poser la question, les popup, c’est NON !

Quelques liens pour poursuivre cette réflexion :

2 commentaires

Flux RSS des commentaires de cet article

Hmm… à voir. Il y a un cas où je trouve les pop-up bien pratiques (en tant qu’utilisateur): l’affichage de contenus informatifs brefs dans un cadre où l’action en cours ne doit pas être perdue. Par exemple lorsque l’on remplit un formulaire sur une page.

Je veux bien pour les solutions javascript dites élégantes, mais je ne suis pas sûr qu’elles soient moins problématiques. On a peut-être tout simplement moins l’habitude de les passer au crible de la critique ergonomie + accessibilité.

Le 04 mar. 2008 à 13h25 par Florent V.

Je suis d’accord sur le principe, notamment pour les fenêtres de pub qui nous polluent la vue et qui s’ouvrent automatiquement, mais je pense qu’il faut tout de même modérer le propos.

Les pop-up sont parfois nécessaires, comme l’a dit florent V., pour les informations dans les formulaires (bien que cela puisse être remplacé par une infobulle), voire indispensables, pour afficher un lecteur audio qui ne se ferme pas lorsqu’on change de page (voir le site de Jamendo par exemple).

Ce qu’il faut surtout, c’est alerter le lecteur de l’évènement avant le clic sur le lien ouvrant la pop-up, afin que cela devienne une action volontaire de sa part.

Le 04 juin. 2008 à 10h15 par Jerry Wham

Les commentaires sont fermés sur cet article.